D’humeur corail…

… moi aussi ! Eh oui, il fait beau, l’ouvrière a besoin de couleurs chaudes et exotiques pour être dans la tendance !

Corail

Lundi, à Rennes, température clémente, grand soleil, ouh là là, on les attendait, mais quand on bosse dans un bureau exposé plein sud, ça devient vite étouffant. Donc, au programme, smoothie et crêpe Kinder en terrasse avec une copine que l’ouvrière attendait impatiemment n’avait pas vue depuis un moment, elle était contente, de très bonne humeur. Eh LA, au milieu de la conversation, alors qu’elles parlaient de choses et d’autres, la copine en question glisse sournoisement dans la conversation : « tiens, et si on allait à la droguerie ? » (c’est limite si un petit rire diabolique ne s’est pas faufilé sous les mots, je le jure !)

Là, crispation, mordouillage de lèvres, stress, envies, des idées, ah là là, il en est passé des choses dans la tête de l’ouvrière ! Le truc, c’est qu’elle doit faire attention à ses dépenses, et la droguerie, bah c’est pas le meilleur endroit pour éviter les trous dans son budget… (aaaaaaaaaaaaaaah j’y peux rien si tout est chouette dans cette boutique !) Du coup, résultat des courses, l’ouvrière et sa coupine ont remonté allègrement la rue d’Antrain, c’était pathétique, l’ouvrière n’a aucune volonté, elle est irrécupérable ! Elle avait des idées de boucles d’oreilles qui lui trottaient dans la tête, des idées corail entre autres. En même temps, si cette tendance ne fleurissait pas un peu partout sur les blogs, l’ouvrière ne serait pas si faible…

Doooooonc, voici ce que l’ouvrière a accroché à ses oreilles…

Corail2

Je trouve qu’elle colle pile à mon humeur du moment, c’est pas étonnant qu’elles soient devenues une idée fixe ! Bon, niveau originalité, c’est pas encore ça, mais parfois tout réside dans la simplicité. Petites corolles fleuries, cabochons rouge profond (hihi, l’ouvrière les adoooooooooooooore !) et perles translucides pour rester dans la légèreté du printemps. Elles iraient très bien avec le liberty mitsy indigo s’il se laissait gentiment travailler en bustier… mais ce n’est malheureusement pas encore le cas…

Corail3

Sinon, le corail, l’ouvrière aimerait encore jouer avec, en tricot par exemple, mais avant, il faut qu’elle achève ENFIN son gilet navy (mais avec des aiguilles 2,5, c’est pas encore pour tout de suite, ouin…).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s