Mushroom is back!

Ça y est, le champignon a encore frappé ! Vous rendez-vous compte que la panoplie que l’ouvrière a tricotée en octobre, celle-là même qui a, semble-t-il, tant plu au champignon, et bien figurez-vous que cette panoplie n’était pas satisfaisante à ses yeux, tss tss… Non mais les jeunes, de nos jours…

Mushroom                                     

Alors, autant l’ouvrière avait quasiment travaillé à la chaine la première fois, autant là… ben ça a été pareil. Pendant les vacances de Noël, l’ouvrière pensait pouvoir se reposer un peu, les études, la chouille, le tricot (déjà) intensif, tout ça, fallait l’évacuer. L’ouvrière était toute disposée à s’adonner aux grasses matinées et à la méditation, mais non, pensez-vous, le champignon m’aurait-il laissée tranquille ?…

Car il a accepté une promesse que l’ouvrière s’est un peu trop empressée de vouloir tenir… En même temps, quelle idée lui est passée par la tête de lui proposer de compléter sa tenue par une paire de mitaines ? (Je devais être un peu jetée quand j’ai dit ça…). Du coup, bah forcément, le champignon s’est remis à taper du pied avec impatience, à menacer, à chouiner, à tenter différents moyens de persuasion, à menacer à nouveau, puis à faire un tantinet la tête… Et que croyez-vous que l’ouvrière ait fait ? Elle s’est exécutée, et s’est remise au travail à la chaine (en bonne poire qu’elle est…).

Donc, le modèle vient d’un des bouquins de la droguerie, Mini-banniere-Petites-Pieces-et-Accessoires

et la laine de Phildar (la même que le reste de la panoplie, genre et couleur ; il m’a fallu à peine l’équivalent d’une pelote en tout). Mais je ne vous raconte pas comment je suis restée perplexe devant les explications, la première fois que je les ai lues et même après d’ailleurs… Le pouce, là, il sort comment du corps de la mitaine ? Quand on la tricote, on la fait dans quel sens ? Tout cela m’a paru très flou au début, en même temps, c’est la première fois que je tricote des mitaines, alors pour me représenter la chose… Enfin, comme vous vous en doutez, l’ouvrière a réussi à maîtriser les bêtes, elle a fini par comprendre le sens et la logique de la chose, on a frôlé la catastrophe, mais l’honneur est sauf…

Forcément, le champignon a été très content, même s’il voulait absolument une torsade sur chaque mitaine, mais bon, l’ouvrière, faut pas trop la brusquer, une chose à la fois ! Le concept des torsades est entre de bonnes mains, mais comment aurait-elle pu les placer joliment puisqu’elle découvrait les mitaines et leurs explications à première vue fort alambiquées ? Heureusement pour elle, le champignon n’a pas trop malmené l’ouvrière, malgré quelques piques bien senties, auxquelles celle-ci a répondu par un chantage honteux (hinhinhin…).

Mushroom2

Mushroom3Mushroom4

Mushroom5

Enfin, c’est bien beau tout ça, mais les vacances sont finies, l’ouvrière va reprendre ses cours à Rennes… Et elle n’a pas tricoté comme elle le voulait, sa fameuse tunique en lin et coton en est toujours aux finitions (ah ! l’horrible crochet !!!) malgré l’aide de son papa, et elle voulait absolument tricoter son châle en soyeuse de la droguerie… Grrr, je déteste le champignon (même pas vrai…), il jubile trop avec ses mitaines ! Va falloir que je change bientôt les choses…

Mushroom6

Non mais regardez-le…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s