Flower Power

Après Noël, l’ouvrière se sent un peu nostalgique, c’est comme ça, depuis qu’elle est petite, elle déteste voir les jours de vacances s’égréner sans qu’elle puisse y faire quoi que ce soit. Et, comme toujours, qui dit nostalgie des

vacances dit nostalgie du printemps et des beaux jours d’été, du soleil et de la brise tiède… Aaaaah mais voilà quoi, on vient à peine d’entamer l’hiver, alors va falloir attendre encore un peu…

Flower

Du coup, l’ouvrière a ressorti une paire de boucles d’oreilles qu’elle avait faites depuis un moment déjà, mais qu’elle n’avait jamais montré sur son blog. Est-ce qu’elle a de bonnes raisons ? Heu…

1- Elle n’avait pas encore de blog quand elle les a faites, alors comment elle pouvait les montrer hum ?

2- Quand elle a eu son blog, l’ouvrière est passée à autre chose, le tricot à fond les ballons, tout ça tout ça, alors les pauvres boucles d’oreilles sont passées à la trappe, forcément.

3- Ensuite, euh eh bien… Ben l’automne est arrivé avec son mauvais temps, finies les fleurs, elles n’étaient plus de circonstances, fallait penser à s’enrouler dans des laines chaudes et douillettes.

Oui mais voilà, la nostalgie a envahi l’ouvrière, comme ça d’un coup, comme tous les ans à la même période, il fallait y remédier rapidement. En plus, elle a un gros rhube, donc c’est pas la grande joie à l’Atelier…

    Flower2                                 

Vite vite, l’ouvrière a ressorti les fleurs du printemps, c’est la springtime attitude, chouette ! Les b.o. ont été réalisées d’après un modèle de la droguerie, en juin dernier (oui, vous avez bien lu, ça date…), et tout le matériel vient de là aussi. L’ouvrière les trouve super romantiques, elles vont vraiment bien avec les petits tops de l’été, elle les a testées maintes fois en vacances au bord de la mer. Malheureusement, il y a quelques semaines, l’ouvrière a perdu un morceau de ses b.o. à Rennes, alors qu’elle allait prendre le métro. Enfer et damnation ! L’ouvrière était triste comme tout, d’autant plus qu’elle n’a pas retrouvé son bout de chaine en faisant le trajet à l’envers, le soir, en rentrant ! Heureusement qu’elle a pu passer à la droguerie dans la même journée, et ziou, elle a pu réparer ses b.o., non mais !

En attendant, le printemps, c’est pas pour tout de suite, les pitites fleurs ne vont pas pouvoir assumer le rôle de cette saison tout l’hiver, il va falloir jouer les hippies encore un bon moment !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s